Les_temps_changent

   Le Cas :

   Comme souvent, le patient impose son choix et même si c'est bien, cela peut nous poser des problèmes...

   Comme souvent, le praticien impose ses désidératas cliniques et même si c'est normal, cela peut nous poser des problèmes ....

   Voila donc une patiente très à cheval sur son apparence physique, et qui veut une prothèse en céramo-métalcéramo-métal et sans "rose"

   Voila donc un praticien qui veut une prothèse "morcelée", démontable... au cas où !

    10 implants Serf "Mult"i au maxillaire et 5 postérieurs à la mandibule. Qui dit Implanto, dit perte osseuse et dans ce cas, pour éviter la fausse gencive résine ou céramique  (car c'est bien de celà qu'il s'agit pour notre patiente !!), il faut..... montrer à la patiente que ce n'est pas trop possible !

     La réalisation prothétique :

   Après avoir réalisé les PEI, nous réceptionnons les empreintes, l'arc facial et toutes les gaines calcinables. Le travail de réflexion peut alors commencer.

timex_002

timex_001

  Dans un premier temps, après avoir monté les deux modèles sur notre simulateur, il convient de montrer/prouver à notre patiente que l'absence de fausse gencive risque de lui être préjudiciable.... d'un point de vue esthétique !

timex_005

   Pour celà, nous montons de simples dents du commerce sur une armature provisoire en résine, vissée sur deux implants pour un essayage fiable en bouche .

timex_015

    Réussite !!!: Non seulement, la patiente comprend qu'il va falloir "réduire" la hauteur coronaire mais ce simple montage nous permet de fixer en bouche plusieurs repaires importants pour la suite du travail, tels que la DIV, la ligne du sourire ainsi que la position Vestibulo-palatineVestibulo-palatine des incisives. Comme quoi, un montage esthétique est tellement important pour la suite d'un travail !.

    Nous faisons donc un clef de ce montage avec du silicone de labo.

timex_014

    Après réflexion, le choix définitif du style de réalisation prothétique est entériné.

   A la mandibule, nous optons pour TfM + Bridge céramo-métalliquecéramo-métallique. Du classique.

   Au maxillaire : Infrastructure de dépouille destinée à accueillir 3 bridges céramo-métalliquecéramo-métallique qui seront scellés sur la dite infrastructure, avec fausse gencive céramique.....

   Les matériaux utilisés : Alliage céramo-métalcéramo-métal Pisces, céramique IvoclarIvoclar Design et notre matière grise !!.

  Nous occultons volontairement ici la réalisation mandibulaire, classique.

   En "haut". Les implants sont du point de vue //isme très divergeants, mais les piliers multis de Serf nous rendent bien service. Il nous faut donc réaliser une sous-armaturesous-armature de dépouille, discrète mais assez rétentive pour éviter un déscellement intempestif des futures supra-structures. La clef silicone précedement réalisée nous est d'un grand secours.

Mme_Pin_019

   Comme souvent, l'armature est réalisée en Patern résine rouge calcinable et "finie"à la cire pour un meilleur état de surface. ( Un moment, l'emploi de "vis VB" pour faire du collé-vissé fut envisagé, mais devant la complexitée du cas, nous n'avons pas donné suite. )

Mme_Pin_023

    Les tiges de coulées sont placées, l'armature est coulée, gratté, polie pour un résultat satisfaisant et intéressant.

   Première étape validée, cette dernière part au cabinet dentaire pour un premier essayage. Tout va bien, ouf !, elle revient.

Les_temps_changentmme_pin_003

   2ième étape : Réalisation des 3 bridges, Supra-structures destinés à recevoir le cosmétique céramique.

   Ils sont réalisé également en Patern résine pour éviter une association Cire sur métal que nous qualifierons de "rétractive"... !. Notre clef silicone est encore une fois précieuse.

Les_temps_changentLes_temps_changent

   Les_temps_changentLes_temps_changent

Une fois coulés, nos 3 bridges restent au laboratoire et la céramique leur est appliquée. Une fois cuit, le biscuit est essayé pour la fonction et l'esthétique, critères de choix qui nous pensons indispensables et indissociables.

Les_temps_changentLes_temps_changent

   Le travail se termine par le glaçage de la céramique et le polissage des pièces métalliques apparentes.

Les_temps_changentLes_temps_changent

   Le résultat est validé par le praticien et la patiente. Mission accomplie et grand plaisir éprouvé devant la réussite d'un tel cas complexe.

101_1837

   Le + d'un tel cas est de pouvoir, en cas de casse de céramique, de n'avoir qu'une partie à démonter. Le plaisir du devoir accompli et la joie de la patiente devant son nouveau sourire en sont d'autres !

Partie clinique réalisée par le Docteur Jean-luc Brel, 26 St Paul 3 chx

Les_temps_changent